Le réseau mis en place

Mesure des poussières sédimentables

Jeudi 7 mai 2009

Suite aux nombreuses plaintes d’habitants de Gravelines en 2008 relayées par le maire, le Sous-Préfet de Dunkerque a demandé au SPPPI Côte d’Opale - Flandre [1], de mettre en place un dispositif de mesure des retombées de poussières sur la commune de Gravelines.

Ce dispositif est co-financé par les entreprises de la zone industrielle portuaire Ouest SEABULK, ALCAN, BEFESA, COMILOG, Dunkerque Grand Port Maritime et le SPPPI.

Ce dispositif a été mis en palce courant avril 2009 et comprend :

- Un réseau de mesure en continu des retombées de poussières à l’aide de capteurs ADA [2]

PNG - 316.6 ko

- 3 capteurs à Gravelines

  • Rue Gaston Deferre
  • Rue Léon Jouhaux
  • Maison de retraite MAPI

Initialement un autre capteur était en place jusque avril 2011 :

  • Rue de la Paix (Ecole Anatole France)

- Un n° vert Environnement 0800 77 53 66 permettant d’enregistrer les plaintes ainsi qu’une procédure de collecte d’échantillons

Le groupe d’étude

Un groupe d’étude réunissant les compétences suivantes :

- Le laboratoire de Catalyse et Environnement de l’université Littoral Côté d’Opale

- Les experts environnement de la société ALOATEC spécialisée depuis 1998 dans la mesure des poussières
- Les experts Environnement du SPPPI,

Voir les mesures des capteurs

Cliquer sur le lien suivant pour voir les mesures des capteurs : Voir toutes les mesures

Portfolio